C’est à vendre !

 


Certaines femmes n’ont pas hésitées à vendre leur virginité au plus offrant sur internet. Cette pratique qui fait polémique sur la toile dénonce aussi à quel point l’être humain est prêt à se vendre pour de l’argent…  « Si je fais cela, c’est pour payer mes études » confit l’une des filles qui vient de vendre son bien le plus précieux pour la coquette somme de plus d’un demi million d’euro. On se pose des questions surtout lorsque l’on sait que certaines femmes inscrites n’ont pas atteints leur majorités ou que la prostitution y est souvent présente. Le site virginwanted.com a quand à lui suspendu les enchères pour le moment.